Pourquoi je n’arrive pas à gérer mon argent ?Débloquons 10 verrous

verrou et clef

« Où est passé mon argent ? »

Vous vous posez cette question devant votre placard, tout en vous demandant si le régime « nouilles chinoises à 90 centimes par repas » est tenable jusqu’au prochain salaire… dans 10 jours.

Rassurez-vous, vous êtes peut-être mauvais avec l’argent aujourd’hui, mais cela ne vous condamne pas pour le restant de vos jours ! 

Dans notre activité de coachs en gestion de budget personnel et formateurs en gestion de trésorerie professionnelle, nous aidons concrètement nos clients à mieux gérer leur argent.

Voici une sélection des 10 blocages les plus fréquemment rencontrés par nos clients. Vous vous reconnaîtrez peut-être certains des vôtres.

Pour chaque problème, nous présentons des premières solutions. Elles ne vont pas tout résoudre d’un coup, mais elles vous permettront de mettre des mots sur vos difficultés et de vous améliorer à votre rythme !

Je ne sais pas gérer mon budget parce que…

  1. Je ne comprends rien dès que l’on parle d’argent
  2. Je dépense trop
  3. Je n’ai pas le temps de m’occuper de mon budget
  4. Je ne sais pas par où commencer
  5. Je n’ai pas de discipline dans le suivi de mon budget
  6. Je n’ai pas de chance avec l’argent
  7. Je veux gagner plus d’argent
  8. Mon banquier me déteste
  9. Je suis phobique administratif
  10. Je n’arrive pas à parler d’argent avec mon conjoint…

1. Je ne comprends rien dès que l’on parle d’argent

Sur votre relevé de compte, des abréviations cryptiques justifient des frais tombés d’on ne sait où… et vous êtes trop intimidé pour demander des explications. Le monde de la finance vous insupporte avec ses appellations obscures, ses termes « franglais » et son arrogance.

Mais il va falloir apprendre le langage de l’argent ! Cela fait partie des responsabilités d’adulte, que vous le vouliez ou non.

Parler « argent » n’est pas inné. Toutes les personnes qui gèrent mieux que vous ont appris, d’une manière ou d’une autre. Si vous êtes sur notre site, vous déjà sur la bonne voie !

Commencez par notre glossaire des finances personnelles et ces 8 conseils simples pour bien gérer vos finances.

2. Je dépense trop

Cigale ou fourmi, vous avez clairement choisi votre camp. Vous aimez vous faire plaisir après une semaine de travail bien remplie, et cette paire de sneakers vous permettra d’avoir assez de dopamine pour bien entamer le week-end. Et tant qu’à faire, un petit tour chez le coiffeur n’a jamais fait de mal même s’il est surpris de vous voir revenir aussi tôt.

Inutile de culpabiliser : vous pouvez dépenser autant que vous voulez… tant que cela ne vous met pas en difficulté, aujourd’hui ou dans le futur. Les découverts récurrents sont un signe que quelque chose ne va pas !

Vous souhaitez réduire vos dépenses ? Notre premier conseil est de les connaître : listez la totalité de vos dépenses pendant un mois en utilisant le relevé bancaire plutôt que les tickets CB, propices à l’oubli.

Ensuite, place à l’analyse. Sans culpabiliser, regardez chaque dépense dans le blanc des yeux : est-elle indispensable ou discrétionnaire ? Plutôt un besoin ou une envie ? Vous a-t-elle fait plaisir ? Vous fait-elle encore plaisir ? Est-ce que vous la regrettez ?

3. Je n’ai pas le temps de m’occuper de mon budget

horloge-vivre-présent

Agenda chargé, obligations professionnelles, disponibilité mentale limitée. Beaucoup de nos clients considèrent qu’ils n’ont pas le temps de s’occuper correctement de leur argent.

Soyons francs : vous pouvez vivre sans gérer vos comptes.

Si :

  • vos revenus sont stables
  • vos dépenses le sont aussi aussi
  • vous dégagez un excédent chaque mois

… alors il ne vous arrivera rien de mal. Mais rien d’extraordinaire non plus.

Mais si vous voulez aller plus loin OU si vous avez du mal à trouver un équilibre, il faudra certainement consacrer du temps.

Pour débuter : simplifiez !

Fermez les comptes inutiles, rassemblez l’épargne, mensualisez tout ce qui peut l’être, faites-vous prélevez… Tout sera alors bien plus clair.

Anecdote intéressante : en réorganisant leurs finances, certains de nos clients ont dégagé des excédents budgétaires qui leur ont permis de réduire leur temps de travail … et de gagner du temps libre ! (qui, avouons-le, a bien plus de valeur que le temps de travail).

Investir un peu de temps aujourd’hui pour en gagner beaucoup plus tard : une belle opération !

4. Je ne sais pas par où commencer

Comme pour toute activité nouvelle, il est parfois difficile de trouver une porte d’entrée. En matière de finances personnelles, la base est de faire vos comptes ! 

Mais attention, faire ses comptes, ce n’est pas pointer les relevés pour vérifier que la banque n’a pas fait d’erreur (c’est une vraie perte de temps).

Faire ses comptes, c’est reprendre les dépenses du mois passé et les répartir par catégories pour comprendre ses dépenses. Cela donne de précieuses informations qui vous permettront ensuite d’agir sur vos dépenses et de créer des budgets prévisionnels.

Vous pouvez le faire à la main mais nous recommandons un logiciel en ligne comme Gérer Mes Comptes. Votre temps est précieux : passez-le à analyser votre budget et prendre des décisions plutôt que de recopier des chiffres.

5. Je n’ai pas de discipline dans le suivi de mon budget

Comme certains de nos clients, vous avez peut-être déjà essayé d’établir un budget mais n’avez pas pu tenir dans la durée.

Bien gérer son argent, c’est aussi être régulier : il faut en faire une routine (comme on vous a appris à vous brosser les dents dès le plus jeune âge !). La bonne nouvelle c’est que vous n’avez pas à faire vos comptes matin et soir : trois fois par mois suffisent en général.

Deux conseils pour ne pas lâche prise au bout de deux mois :

  • Faites simple : mieux vaut un suivi incomplet mais régulier que le suivi parfait qui ne durera que deux mois.
  • Rendez le moment agréable. Ce point mensuel est un moment pour vous, pour réfléchir à votre quotidien, et vous projeter dans votre avenir

Mettre du sens derrière les chiffres est plus important que les chiffres eux-mêmes, car le budget est un outil pour planifier la vie (enfin, la partie qui utilise de l’argent).

Vous pouvez aussi vous faire accompagner par un coach. Notre méthode structurée vous évitera d’avoir à tout inventer vous-même (et d’avoir envie de tout modifier chaque mois), et les rendez-vous réguliers fixés par le coach vous aideront à rester assidus !

6. Je n’ai pas de chance avec l’argent

Certaines dépenses sont imprévisibles. Des soins médicaux mal remboursés, le lave-linge qui lâche, un proche dans le besoin à soutenir, une invitation à un mariage aux Bahamas que vous ne pouvez refuser… Le sort peut s’acharner sur n’importe qui.

Ici, c’est l’épargne de précaution qui doit vous sauver. En jouant le rôle d’un amortisseur, elle vous permet de faire face aux dépenses exceptionnelles et imprévisibles sans affecter votre budget du mois.

Ce n’est pas une affaire de chance mais de préparation !

7. Je veux gagner plus d’argent

billets banque pour évoquer chiffre d'affaires, bénéfice et trésorerie

Comme tout le monde (ou presque), vous voulez gagner plus !

Chez Plénit’finances, nous n’avons jamais été partisans du « Travailler plus pour gagner plus ». La logique du toujours plus ne mène à rien.

Pour nous, tout est affaire de train de vie. Vous devez faire en sorte de dépenser moins que vous gagnez, tout en étant satisfait de vos dépenses.

Ne nous voilons pas la face : évidemment, dans certaines situations, la meilleure solution est de gagner davantage. 

Mais nous constatons que pour beaucoup de nos clients, la frustration provient surtout d’une mauvaise répartition des dépenses et non d’un manque de revenus. On peut être à découvert avec un bon salaire

La bonne nouvelle, c’est qu’il est beaucoup plus facile de réorganiser ses dépenses que de gagner plus !

8. Mon banquier me déteste (et le sentiment est partagé)

C’est une expression souvent utilisée par les personnes qui dépensent trop ! Mais vous déteste-t-il réellement ? Le banquier est un commerçant. Il vend des services financiers.

Le banquier ne vous déteste pas lorsque vous êtes à découvert ou lorsque vous dépensez tout votre argent : au contraire, le découvert lui rapporte et vous devenez un client rentable ! En revanche, ce qui lui cause du souci, c’est tout ce qui n’est pas prévu : découverts non autorisés, risque de surendettement…

Si vous devez négocier des services alors que vous êtes en difficulté financière, mettez-vous en posture constructive. Une capacité d’épargne régulière et un budget cohérent sont les meilleures moyens de prouver votre bonne foi. Jetez aussi un coup d’œil au site Les clés de la banque, édité par la Fédération Bancaire Française 

9. Je suis phobique administratif (ou je procrastine)

Vous ouvrez votre boîte aux lettres une fois par semaine, et entassez les enveloppes à côté du papier toilette. Vous ne vous occupez de votre compte bancaire que lorsque la carte se bloque. Sans aller jusque là, on peut dire que vous souffrez d’un petit manque de motivation autour de ce qui concerne l’argent.

Mauvaise nouvelle : il va falloir vous faire violence !

Notre premier conseil est de simplifier : réduisez les assurances inutiles, passez à une banque en ligne pour éviter les courriers, limitez le nombre de comptes bancaires, évitez les chèques et passez votre carte en débit immédiat. Commencez tout petit et célébrez chaque petite réussites !

Pour mieux gérer vos comptes et remettre de l’ordre dans vos finances, vous pouvez vous faire accompagner. Mais gardez à l’esprit que pour un coaching financier efficace, vous devrez y mettre du vôtre !

10. Je n’arrive pas à parler d’argent avec mon conjoint

Vos parents étaient peut-être mauvais avec l’argent et vous avez hérité de leur modèle. Ou l’argent étant tabou et personne ne vous a donné d’éducation. 

Les habitudes sont difficiles à combattre mais il est toujours possible, à tout âge, d’acquérir de bonnes compétences en finances personnelles. Et savoir parler d’argent fait partie de ces compétences !

Pour parler d’argent avec votre conjoint, le plus simple est de partir à l’envers : évoquer d’abord ce que l’argent permet (les envies, les projets pour l’avenir) et remonter de fil en aiguille jusqu’à établir un budget familial qui permette de réaliser ces projets. Chacun a son propre dialogue intérieur pour ce qui concerne l’argent. L’important est d’harmoniser les partitions.

Enfin, le coach financier est un professionnel neutre, objectif et bienveillant. Comme un médecin, il a vu des centaines de situations et sera à même de vous conseiller, de signaler ce qui ne va pas et de faciliter la discussion. 

Le coaching financier a même aidé certains de nos clients à mieux dialoguer dans le couple !

Êtes-vous prêt à apprendre à gérer votre argent
et à épargner plus et mieux ?

Gérez-vous bien vos finances ?

Répondre à un quizz (1 minute)

Comprenez-vous votre situation financière ?

Réserver votre évaluation personnalisée