Découvrez comment épargner (au moins) 10% de vos revenus chaque mois…
…et financer enfin vos rêves !

Table des matières

  1. La définition de l’épargne
  2. Pourquoi épargner ?
  3. Combien épargner ?
  4. Comment épargner ?
  5. Que faire si l’on épargne pas assez ?
  6. Où placer l’épargne ?
  7. Pour en savoir plus sur l’épargne…

La définition de l’épargne

La définition officielle de l’épargne est la suivante :

L’épargne est la partie non consommée d’un revenu.

L’argent peut être placé ou rester dans le porte monnaie, la définition est claire : si un revenu n’est pas consommé, alors il est considéré comme épargné !

L’épargne est en quelque sorte un amortisseur qui vous permet de pallier les variations financières que vous pouvez rencontrer, tant en terme de revenus que de dépenses. Elle permet une consommation décalée dans le temps.

Pourquoi épargner ?

L'écureuil, symbole de l'épargne
L’écureuil, animal symbole de l’épargne

Selon le baromètre de l’épargne et de l’investissement de l’AMF, les Français épargnent pour les raisons suivantes (par ordre décroissant) :

Les Français épargnent pour :

  • Faire face à d’éventuelles dépenses imprévues
  • Disposer d’un capital à la retraite
  • Faire face à d’éventuelle dépenses de santé
  • Mettre de côté pour faire face au risque d’autonomie plus tard
  • Pouvoir aider financièrement les enfants et petits-enfants
  • Préparer de grosses dépenses (voiture, équipement de la maison)
  • Transmettre un héritage
  • Accroître le patrimoine, le faire fructifier
  • Épargner pour un achat immobilier
  • Préparer un projet professionnel
  • Aider financièrement des parents

Nous regroupons ces motifs en quatre types d’épargne :

  • se protéger des petits imprévus (sinistres) ou des plus gros accidents de la vie (qui occasionnent des baisses de revenus) : c’est l’épargne de précaution, ou épargne de sécurité
  • provisionner pour les grosses dépenses contraintes non mensualisées, mais prévisibles (impôts, charges de copropriété…) : c’est l’épargne de provision
  • financer un projet (acheter un bien immobilier, se marier, se reconvertir, épargner pour un congé sabbatique ou des vacances longues) : c’est l’épargne projet
  • se constituer un patrimoine pour préparer sa retraite ou tendre vers l’indépendance financière : ce sont les réserves en attente d’investissement.

En réalité, nul besoin d’avoir un objectif très précis : épargner est sain quoi qu’il arrive. À la question « Pourquoi épargner » nous répondons donc « Parce que cela garantit votre bonne santé financière ! »

Combien épargner par mois ?

Combien faut-il mettre de côté pour sa retraite, pour acheter un bien immobilier, pour tous vos projets ?

Toujours d’après le Baromètre AMF :

Comment les Français épargnent-ils ?

  • 34% des Français mettent de l’argent de côté régulièrement
  • 48% occasionnellement ou dès qu’ils le peuvent
  • 18% jamais ou quasiment jamais

… et parmi ceux qui épargnent, la moyenne est de 206 € par mois.

Intéressons-nous aussi au taux d’épargne, c’est à dire la proportion des revenus qui sont épargnés. On l’obtient en divisant le montant épargné mensuellement par les revenus mensuels. Dans ce calcul, les éventuels remboursements d’emprunt immobilier sont considérés comme de l’épargne.

Le taux d’épargne des Français est proche de 15%. Une personne avec un revenu de 2000 euros vit en moyenne avec 1700 euros et épargne en moyenne 300 euros par mois.

Alors, combien épargner ?

Plutôt que le taux d’épargne au sens de l’INSEE, nous préférons nous concentrer sur le taux d’épargne financière, hors immobilier. C’est en effet l’épargne liquide, disponible à tout moment, qui permet la sérénité financière à court et moyen terme.

Nous considérons que, quels que soient vos revenus, vous devriez épargner au moins 10% sous forme liquide (hors remboursement immobilier).

Il est beaucoup plus sain de mettre de côté 200€ avec 2000€ de revenus (taux d’épargne de 10%) que 300€ avec 5000€ de revenus (taux d’épargne de 6%).

Un taux d’épargne élevé est vertueux et a plus d’impact à long terme qu’un montant d’épargne élevé.

Comment épargner chaque mois ?

Pour épargner, il faut dépenser moins que ce que l’on gagne chaque mois. Une équation simple en apparence, mais qui peut impliquer une remise en cause de la façon de gérer ses comptes et de consommer.

Comment mettre de l’argent de côté tous les mois sans y penser ?

Il y a une méthode simple pour cela. Programmez un virement automatique de votre compte bancaire vers un compte d’épargne, chaque mois, juste après avoir reçu votre salaire. Vous vous assurez ainsi d’épargner chaque mois sans y penser.

C’est une manière de retourner la définition : au lieu de dire que l’épargne est tout ce qui n’est pas consommé, vous consommez tout ce qui n’est pas épargné !

Attention ! Cet argent constitue votre épargne (de précaution, de provision, projet…) : il ne doit pas servir à régler les dépenses courantes ! Si vous êtes obligé de piocher dans cette épargne, c’est que vous êtes trop gourmand : il faudra réduire soit l’épargne, soit la consommation.

Dans tous les cas, pour déterminer le bon montant à épargner, vous devez construire un budget prévisionnel chaque mois qui tient compte de vos ressources et dépenses prévues pour le mois (logement, impôts, courses, loisirs…)… qui ne sont pas toujours identiques d’un mois à l’autre !

Enfin, si vous avez un crédit immobilier, vous avez déjà une forme d’épargne forcée. Mais elle est uniquement dédiée au bien immobilier : elle ne vous dispense pas de constituer une épargne liquide !

Comment faire si on épargne pas assez ?

Ce n’est pas pour rien que l’on parle d’effort d’épargne…
et qu’il existe des coachs financiers !

Si vous avez des revenus élevés et que vous n’arrivez pas à mettre de l’argent de côté, vous n’êtes pas à blâmer pour autant. Notre train de vie s’adapte rapidement à nos revenus. Vous devrez fournir quelques efforts pour « casser » la consommation routinière dans laquelle vous avez pu vous installer, afin de retrouver une capacité d’épargne qui vous permette de réaliser vos projets de vie.

Bien épargner son argent, c’est aussi apprendre à vivre en-dessous de ses moyens. Pas question de vous priver pour autant : tout est affaire de priorités dans la vie. Une épargne abondante et régulière, c’est même la garantie de ne pas avoir à vous priver dans le futur !

Quel que soit votre budget, le coaching financier peut vous apprendre à économiser et épargner intelligemment.

Où placer l’argent épargné ?

L’univers des produits d’épargne est large. Plutôt que de chercher le meilleur rendement, il faut d’abord s’intéresser à l’objectif de son placement. Doit-il rester disponible à tout moment ? Accepte-t-on un blocage ? Un risque en capital ?

Où placer l’épargne de précaution et de provision ?

Pour l’épargne de précaution et de provision : choisissez les livrets d’épargne sécurisés (Livret A, Livret Développement Durable, Livret d’Épargne Populaire) ou l’assurance-vie sur le fonds en euros (garanti), au rendement faible mais sans risque et liquide (disponible immédiatement).

Trop souvent, nous rencontrons des clients qui, encouragés par leur banquier, dirigent tout leur épargne mensuelle sur un PEL… dont il est impossible de retirer le moindre euro sous peine de fermeture du plan ! Ce qui permet au banquier de dégainer un crédit à la consommation au moindre besoin d’argent…

Où placer l’épargne projet ?

Pour l’épargne projet, vous pouvez éventuellement viser des placements à de meilleurs taux de rendement, en contrepartie d’un risque plus élevé ou d’une moindre disponibilité. Ainsi, pour anticiper le financement à moyen terme des études de ses enfants il peut convenir de faire fructifier son épargne sur des contrats d’assurance-vie. Le Plan d’Épargne Logement, quant à lui, est particulièrement indiqué pour constituer apport pour l’achat futur d’un bien immobilier.

Où placer l’épargne patrimoniale ?

Le patrimoine, c’est un peu comme une plante :
une fois plantée, elle pousse mais elle demande de l’entretien !

Une fois l’épargne de précaution, l’épargne de provision et l’épargne projet bien alimentées, vous pouvez alors réfléchir aux placements financiers adaptés pour investir et vous constituer un patrimoine. L’assurance-vie et le Plan d’Épargne en Actions sont alors à privilégier. À ce stade, il est particulièrement recommandé de faire appel à un conseiller en gestion de patrimoine, même si votre patrimoine n’est pas considérable. Ses conseils en matière de placements et de patrimoine vous éviteront de faire fausse route !

Cela vous permettra de mettre en place une stratégie de constitution d’un patrimoine sur les plans fiscaux, successoraux et sociaux afin de mieux protéger votre famille.

Ces multiples facettes de l’épargne manifestent la différence entre faire des économies, épargner et investir.

Pour une définition plus complète autour du thème de l’épargne et des conseils complémentaires, rendez-vous sur notre lexique de l’épargne.

Besoin d'aide pour apprendre et réussir à épargner ?

Tout commence par un état des lieux approfondi de votre situation financière.
Etablissons ensemble, et sans tarder, votre plan d’action concret, et personnalisé.
Quelle est votre situation professionnelle ?

Je suis salarié (ou retraité) Je suis travailleur indépendant