11 conséquences d’une mauvaise gestion de votre argent (et comment vous améliorer)

Comment savoir si l’on gère bien ou mal ses finances ?

Si vous gagnez entre 1500 € et 2500 € par mois (ou entre 3000 € et 5000 € pour un couple sans enfant) vous faites partie de la classe moyenne.

Vous payez beaucoup d’impôts… sans pourtant être aidés par la redistribution, car vous “gagnez trop” pour recevoir des aides.

Enfin, “vous gagnez trop”, c’est vite dit… 

Au quotidien, vous n’avez pas l‘impression de vivre confortablement. Et c’est là le problème.

Une fois le logement et les charges contraintes payées, vous essayez de profiter de la vie, mais aussi de vous protéger des coups durs, de préparer les études des enfants, d’épargner pour la retraite…  

Mais est-ce vraiment possible d’équilibrer tout cela ? Est-ce normal de galérer quand on gagne correctement sa vie ? Après tout, c’est “la crise” en permanence, non ? 

Il est naturel de douter : l’argent est tabou. Impossible de savoir si le découvert bancaire fait partie d’une vie financière “normale” ou s’il cache quelque chose d’autre.

Et ce n’est pas avec vos collègues que vous pouvez en discuter.. ou alors très superficiellement. Chacun ne montre que ses réussites… Quant à votre banquier, il est juge et partie !

Coachs et formateurs en gestion budgétaire, nous avons aidé des centaines de personnes à sortir du découvert, épargner, et réorganiser leurs finances pour atteindre des objectifs ambitieux. Autant dire que nous avons vu des situations très différentes ! 

Aujourd’hui, nous partageons avec vous 11 symptômes de mauvaise gestion financière, accompagnés de conseils qui vous feront progresser.

11 signes que quelque chose ne va pas dans votre gestion de compte bancaire

  1. Vous êtes à découvert
  2. Vous jonglez entre plusieurs comptes
  3. Vous avez recours au crédit renouvelable
  4. Vous avez des paiements en retard
  5. Vous subissez les imprévus
  6. Vous n’épargnez pas
  7. Vous avez honte
  8. Vous vous sentez incapable de préparer l’avenir
  9. Votre compte bancaire vous stresse
  10. Vous menez une double vie
  11. Vous attendez un miracle

1. Vous êtes à découvert

Et voilà, vous êtes dans le rouge ! Cela signifie que vos dépenses sont supérieures à vos ressources… et que la banque vous a prêté la différence. Car le découvert est bel et bien un crédit

Pour bien comprendre votre situation, allez voir notre définition du découvert bancaire et plus particulièrement le fonctionnement d’une autorisation de découvert. Ne banalisez pas cette situation qui peut rapidement s’aggraver !

2. Vous jonglez entre plusieurs comptes

Compte joint, compte personnel, compte chez la banque qui a consenti le prêt immo, compte ouvert dans une banque en ligne en échange d’une prime… Avez-vous besoin d’autant de comptes bancaires ?  

La multiplication des comptes entraîne confusion et erreurs. Elle peut aussi vous pousser à imaginer des mauvaises solutions en cas de besoin d’argent… (non, combler le découvert d’un compte grâce au découvert d’un autre n’est pas une bonne idée : c’est la 4e des 8 causes du découvert que nous avons identifiées).

3. Vous avez recours au crédit renouvelable

C’est facile et la publicité vous y incite : le crédit renouvelable est à portée de tous. Mais il coûte cher et vous maintient dans l’illusion que vous possédez plus d’argent qu’en réalité. Pire : il vous incite à repousser à plus tard les véritables efforts de gestion…

Restez très vigilant face aux propositions de crédit renouvelable et aux (très mal nommées) “réserves d’argent”. Le crédit renouvelable est nocif pour l’emprunteur. Si vous êtes tombé dans ce piège, remboursez-le priorité !

4. Vous avez des paiements en retard

Vous refusez les crédits mais profitez des facilités de paiement dès que possible

Vous connaissez toutes les optimisations : les paiements en trois fois sans frais, les charges de copropriété qui peuvent traîner, tel fournisseur que l’on peut temporiser, les associations sportives qui demandent à quelle date elles peuvent encaisser le chèque…

Mais il faut se rendre à l’évidence : en décalant des paiements, vous créez des dettes. Certes, vous soufflez aujourd’hui, mais un découvert surprise risque de vous tomber dessus prochainement. À la place, essayez de créer de l’épargne de provision pour vos projets, votre vie sera bien plus sereine !

5. Vous subissez les imprévus

En soi, un imprévu n’est pas un signe de mauvaise gestion : tout le monde peut y être sujet. C’est ce qui se passe après qui fait la différence : bien gérer son argent, c’est pouvoir minimiser les conséquences des aléas de la vie grâce à l’épargne de précaution, qui jouera le rôle d’un amortisseur. 

Ne subissez plus, suivez notre guide sur l’épargne de précaution pour pouvoir encaisser les coups durs sans être en difficulté.

6. Vous n’épargnez pas

Vous n’arrivez pas à mettre de l’argent de côté. Vous essayez, mais vous finissez par récupérer l’argent rapidement, parfois dans les semaines qui suivent ! 

Or, sans épargne, vous stagnez (dans le meilleur des cas) et risquez de chavirer (dans le pire des cas). 

Pour épargner durablement, fixez-vous des objectifs, soyez au clair sur vos envies et motivations, adoptez les bons réflexes d’épargne et construisez un patrimoine dans la durée !

7. Vous avez honte

Subir un découvert ou un blocage de carte est déjà humiliant.

Mais ça l’est encore plus quand votre vie professionnelle est réussie : vous gagnez bien votre vie, vous avez un poste à responsabilité… et ne parvenez pas à gérer votre compte ?

Reprenez confiance en vous ! Le monde des produits bancaires est délibérément opaque. En outre, la gestion financière dépend énormément des schémas d’apprentissage familiaux. Vous êtes probablement plutôt victime que coupable. 

Utilisez un budget : il vous donnera une vision objective de ce qui se passe réellement sur votre compte. Rien ne lui échappe ! Vous pourrez ensuite reprendre le contrôle sur votre compte.

8. Vous vous sentez incapable de préparer l’avenir

Tout vous échappe. Vous êtes une marionnette pour les banques. Elles vous disent ce que vous avez le droit de faire et quel jour le faire. Vous vivez au jour le jour, en croisant les doigts pour que demain n’amène aucun malheur. 

Remettez l’argent à sa juste place : il doit vous servir, et non l’inverse. Il doit vous permettre de vous projeter dans l’avenir et pour cela, un budget est indispensable. Découvrez pourquoi dans notre article “Gérer son budget, c’est suivre ses comptes en plus efficace”.

9. Votre compte bancaire vous stresse

Lire ce titre vous stresse déjà.

Deux attitudes possibles : soit vous consultez votre solde bancaire plusieurs fois par jour (désolé mais non, vous n’arriverez pas à faire remonter votre solde par l’hypnose), soit vous évitez à tout prix de le regarder (car ce qui reste caché ne peut pas vous atteindre, bien entendu…).

Vos finances ne doivent pas vous mettre dans cet état. Nous avons consacré un article à la détresse financière et au long chemin qui permet d’en sortir.

10. Vous menez une double vie

Vous avez l’impression de cacher un terrible secret. En façade, tout va bien. Derrière, c’est le chaos. Et lorsque l’argent est évoqué au sein du couple, cela se finit toujours mal.

Vous pratiquez parfois l’infidélité financière : vous cachez des dépenses à votre conjoint… voire à vous-même grâce à une mémoire sélective. 

Il faudrait en parler, vous le savez… mais le tabou autour de l’argent empire les choses.

Chaque couple doit trouver une organisation personnelle pour la gestion de ses finances. Notre article sur les finances dans le couple peut vous donner des idées.

Nous avons constaté que le coaching financier pouvait débloquer des difficultés dans le couple, au sujet de l’argent bien sûr, mais aussi plus largement en relançant la discussion sur les projets de vie communs. La présence d’un professionnel neutre permet de repartir sur des bases rationnelles et apaisées. Pensez-y !

11. Vous attendez un miracle

Vous rêvez d’un coup de baguette magique qui efface vos dettes et vous rende riche ? Avoir des objectifs dans la vie, c’est bien … mais les miracles n’existent pas. 

Les solutions doivent venir de vous-même.

Toutefois, “se prendre en main” ne veut pas forcément dire “rester seul” !

Parcourez les témoignages de nos clients pour comprendre comment le coaching financier peut vous redonner le contrôle sur vos finances.

Vous êtes-vous reconnus dans ces symptômes d’une gestion bancale ?

Si vous vous êtes reconnus dans un, deux ou dix de ces symptômes, vous pourriez penser qu’il vous faut plus d’argent. Mais l’argent ne fait pas tout : il ne sert à rien si vous conservez des mauvaises habitudes !

Vous n’avez pas besoin d’une rustine. Vous avez besoin de fondations solides qui amélioreront durablement votre situation et évitent les difficultés futures. Toutes les solutions que nous vous proposons vont dans ce sens.

Certes, affronter les problèmes en face peut être émotionnellement difficile. Cela demande certainement de la persévérance, du courage, de l’humilité, et éventuellement de remettre en cause votre vision de l’argent…  

Mais c’est bel et bien nécessaire pour avancer.

Repartez sur des bases saines aux côtés d’un professionnel de la gestion des finances personnelles et professionnelles

Vous pouvez apprendre à mieux gérer seul… mais nous pensons qu’un peu de soutien amène des résultats plus durables !

Depuis 8 ans, notre réseau de coachs et formateurs en gestion financière a déjà accompagné tout type de clients (de l’employé au cadre supérieur, du freelance informatique au médecin libéral, du SMIC à plus de 10 000€ de revenus), alors pourquoi pas vous ?

Tout débute par un diagnostic.

Réservez votre évaluation financière personnalisée dès maintenant !

Êtes-vous prêt à apprendre à gérer votre argent
et à épargner plus et mieux ?

Gérez-vous bien vos finances ?

Répondre à un quizz (1 minute)

Comprenez-vous votre situation financière ?

Réserver votre évaluation personnalisée