La sérénité financière n’est pas qu’une question de compte en banque – Le feedback de David, coach Plénit’Finances

feedback coach financier

Chaque mois, les coachs budgétaires Plénit’Finances vous livrent un feedback ou un conseil issu de leur expérience.

Ce mois-ci David partage le témoignage de deux clients dont la sérénité financière n’était pas complètement au rendez-vous malgré leurs bons résultats financiers.

Vous pouvez également retrouver les autres feedback de l’équipe pour ce mois-ci :

Le feedback de David :  » La sérénité financière n’est pas qu’une question de compte en banque »

Ce mois-ci, je souhaite partager avec vous le témoignage de deux clients pas complètement sereins à la fin du mois d’octobre malgré un bilan financier très positif. Étonnant non ?

Ces deux personnes avaient pourtant tout à fait réalisé les objectifs qu’elles s’étaient fixées avec moi et notamment :

  • catégorisé leurs opérations bancaires (elles savaient exactement « où était parti leur argent »)
  • respecté leur budget
  • généré des excédents

Pourquoi alors n’étaient-elles pas complètement sereines ?

A travers le feedback de Cédric, nous insistons encore aujourd’hui sur les vertus des points de contrôle budgétaire en cours de mois (idéalement chaque semaine).

C’est précisément cette bonne habitude qui a manqué aux deux clients dont je vous parle.

Pris dans la course du quotidien, dans le stress de leur activité professionnelle, ils n’ont pas pris le temps d’évaluer leur réalité financière en cours de mois. En l’absence de point de contrôle avec moi (puisque ce sont des clients en formule autonomie) mais grâce aux bonnes habitudes acquises au cours de leur accompagnement, ces deux personnes ont anticipé, à tort, un bilan financier plus mauvais qu’il ne l’était en réalité.

On pourrait penser qu’ils ont finalement été plutôt soulagés de constater « la bonne surprise » en fin de mois… C’était le cas bien sûr, mais cela ne compensait pour aucun des deux le stress vécu en cours de mois. Ce simple « constat » a posteriori ne leur permettait pas de revenir dans le passé pour mieux profiter de leur temps et de leur argent.

Gérer, ce n’est pas se restreindre aveuglément pendant 30 jours après s’être fixé un cap en début de mois, c’est savoir ajuster les voiles en cours de mois si le vent tourne, y compris si celui-ci devient favorable !

Êtes-vous prêt à apprendre à gérer votre argent
et à épargner plus et mieux ?

Gérez-vous bien vos finances ?

Répondre à un quizz (1 minute)

Comprenez-vous votre situation financière ?

Réserver votre évaluation personnalisée