Bien gérer la trésorerie de son entreprise

Découvrez les conseils des coachs Plénit'
pour vous aider à mieux gérer vos finances professionnelles

C'est en réalisant qu'il ne reste pas grand chose (après avoir encaissé un bon volume de chiffre d'affaire) qu'on se dit : " Facturer est une chose. Améliorer sa qualité de vie en est une autre."

Les salariés ont peur de perdre leur boulot. Pas vous. Mais lorsque l’URSSAF vous demande 5 000 euros vous devez les trouver, quitte à couper dans vos dépenses personnelles. Et lorsque vous partez en vacances, c’est la double peine : aucune facturation et les vacances à payer. Travailler plus pour gagner plus ? C’est une course en avant, pas durable et mauvaise pour la santé

Les salariés ont la prévisibilité. Vous avez la liberté. Cette liberté peut vous offrir une meilleure qualité de vie… à condition d’être bien organisé. Faire ses comptes et surveiller sa trésorerie est inefficace si ce n’est pas au service d’un objectif. Vous avez sans doute déjà ressenti ce besoin de mieux cadrer vos finances, sans forcément savoir par quel bout aborder le sujet.

Pour piloter votre trésorerie, ne comptez pas sur votre comptable !

Gestion de trésorerie et comptabilité : ce qui les différencie Prenez l’ascenseur jusqu’à la direction financière d’une grande entreprise et promenez-vous dans l’étage. Vous passerez devant différents bureaux : comptabilité, contrôle de gestion, trésorerie, fiscalité, stratégie… Lorsque l’on pense finance, on pense souvent compta. Mais ce serait bien réducteur d’en rester là ! Freelance, libéral, […]

Quelque soit leur forme juridique (auto-entrepreneur, EIRL, EURL, SARL, SAS, SASU, SEL), leur régime fiscal (Micro BNC, régime de la déclaration contrôlée, régime simplifié d'imposition ou régime normal), ou leur métier (freelance informatique, consultant, professions libérales) les entrepreneurs individuels ont tous de nombreux flux financiers à gérer.

Il n'est pas toujours facile de bien distinguer ce qui rentre (le chiffre d'affaires) et ce qu'on a le droit de se rémunérer à titre personnel (bénéfice, rémunération, dividendes). De plus, il faut bien distinguer ce qu'on a le droit de se verser, et ce que la tréso permet !

Du côté des charges, il ne faut pas tomber dans le piège de la dépense excessive au prétexte de la déductibilité des charges... Les meilleures dépenses sont celles qui sont investies sans le développement de votre activité à long terme, au bénéfice de votre développement commercial et de votre capacité de production.

La meilleure compétence de l'entrepreneur est sa capacité d'anticipation ! En tant que gestionnaire, cette compétence peut être développée en construisant et en actualisant régulièrement un budget prévisionnel réaliste. Les charges sociales et fiscales, par exemple, sont à provisionner régulièrement et proportionnellement au chiffre d'affaire encaissé.

La gestion des comptes bancaires professionnels doit faire l'objet d'une séparation rigoureuse avec les comptes personnelles. Le bon calibrage de la rémunération, permet d'harmoniser les deux sphères. Il pérénise l'entreprise tout en permettant à l'individu et à sa famille de s'épanouir.

Êtes-vous prêt à vous vous débarrasser de votre découvert
et à commencer à épargner ?

Gérez-vous bien vos finances ?

Répondre à un quizz (1 minute)

Évaluation financière personnalisée

Réserver l'entretien gratuit