Comment se lancer et gérer son entreprise en tant qu’indépendant

Accueil >> Comment se lancer et gérer son entreprise en tant qu’indépendant

Le statut d’indépendant peut faire peur, notamment à cause du manque de visibilité et de régularité des revenus. Pour autant, auto-entrepreneurs, freelances, artisans, professionnels en libéral qui se sont lancés trouvent de véritables atouts à leur statut. Ils ont notamment l’opportunité de vivre d’une activité passion.

Dans le précédent billet, nous avons eu l’occasion de faire un état des lieux des avantages et inconvénients du statut des salariés, et de celui des indépendants. Parmi les points positifs, les perspectives d’évolution de revenus sont significatives. Ainsi, les indépendants peuvent espérer se rémunérer plus, et rapidement.

Une situation financière plus stable et confortable pour les indépendants, possible grâce à une méthode de gestion budgétaire adaptée et favorable à la vie d’entrepreneur, que nous vous décrivons juste après.

Les trois profils d’indépendants

Il existe trois niveaux de rémunération chez les indépendants :

  • Les indépendants qui ont une totale irrégularité de chiffre d’affaires, à tel point que la garantie de pouvoir assurer son “train de vie contraint”, les dépenses personnelles indispensables, n’est pas présente.
  • Les entrepreneurs qui ont au minimum la possibilité de s’accorder une rémunération couvrant leur contribution au “train de vie contraint”.
  • Celles et ceux qui, en plus de pouvoir assurer une rémunération régulière pour couvrir leurs coûts contraints, peuvent aussi s’accorder une rémunération complémentaire pour des projets personnels et/ou des activités plaisirs.

La rémunération des indépendants ne doit pas être équivalente à la part du chiffre d’affaires restante, une fois les charges structurelles et fonctionnelles déduites. Il faut a contrario se fixer un revenu mensuel fixe, équivalent au minimum au “train de vie contraint”.

Épargne, investissements et rémunération complémentaire

Une fois les charges et le revenu déduits, le reste du chiffre d’affaires peut être progressivement réparti sur plusieurs postes :

  • L’épargne de précaution pour couvrir les frais structurels de l’entreprise, dont le revenu. Le ratio de précaution, autrement dit le nombre de mois que permet de financer le fond de précaution, doit être au minimum de 3 mois de revenu, avec un objectif de 6 mois à atteindre le plus rapidement possible. Cette épargne de précaution compense la précarité, l’instabilité, l’incertitude, et permet de faire face à un éventuel risque, comme une baisse d’activité, un arrêt maladie.
  • Les investissements permettent d’assurer l’avenir de l’entreprise, de répondre aux perspectives d’évolution et de croissance de cette dernière, et à terme d’envisager l’augmentation du chiffre d’affaires.
  • La rémunération complémentaire vient s’ajouter au revenu fixe. Elle offre la possibilité de réaliser des dépenses personnelles et plaisirs, et permet une épargne particulière, comme l’épargne de provision contrainte pour un projet, comme des travaux, le changement d’un véhicule ou des vacances. Cette rémunération complémentaire amène de la sérénité et une satisfaction de pouvoir concrétiser des projets personnels et partir en vacances.

La rémunération des indépendants doit être calibrée de sorte à créer un cercle vertueux. L’objectif à terme est d’accorder une plus grande place à la rémunération complémentaire. Telle une “fourmigale”, il faut savoir être prudent et économe, tout en s’accordant des dépenses plaisirs.

De la théorie à la pratique, avec un expert de la gestion de trésorerie des indépendants

Avez-vous les moyens de pérenniser et développer votre activité non salariée, ET d’avoir une vie personnelle épanouissante ?

Pour le savoir, réservez un entretien de 15 minutes avec l’un de nos experts budgétaires.

⬇️ RAPIDE, GRATUIT et SANS ENGAGEMENT ⬇️

Je réserve mon entretien gratuit

LA première étape pour améliorer VOTRE situation financière ?

Passe par un rendez-vous personnalisé avec un expert budgétaire.

RAPIDE, GRATUIT et SANS ENGAGEMENT