Pour piloter votre trésorerie, ne comptez pas sur votre comptable !

entrepreneur ou comptable perdu dans un champ avec une carte

Gestion de trésorerie et comptabilité : ce qui les différencie

Prenez l’ascenseur jusqu’à la direction financière d’une grande entreprise et promenez-vous dans l’étage.

Vous passerez devant différents bureaux : comptabilité, contrôle de gestion, trésorerie, fiscalité, stratégie…

Lorsque l’on pense finance, on pense souvent compta. Mais ce serait bien réducteur d’en rester là !

Freelance, libéral, médecin… vous êtes aussi chef d’entreprise. Et ce n’est pas parce que vous tenez votre compta que vous gérez vos finances.

La gestion prévisionnelle de trésorerie, clé de la gestion des finances pro

Cash is king : la comptabilité peut vous dire que vous vous êtes enrichi mais si vous ne voyez pas arriver la monnaie, vous ne pourrez pas payer vos courses.

Nous l’avions évoqué dans notre article sur la différence entre le CA, le bénéfice et la trésorerie. Nous avions également évoqué la rupture de trésorerie comme une des principales causes de défaillance des jeunes entreprises. Une entreprise rentable peut fermer à cause de soucis de trésorerie !

Bien gérer, c’est donc piloter la trésorerie de votre entreprise. Et pas la trésorerie de l’année dernière : celle d’aujourd’hui et de demain. On ne pilote pas dans le rétroviseur !

Freelance et indépendant, c’est votre qualité de vie qui est en jeu

La gestion prévisionnelle de trésorerie répond à des questions comme :

  • « combien puis-je me payer ? »
  • « combien puis-je investir ? »
  • « quelles conséquences si tel client me paye avec 3 mois de retard ? »
  • « dois-je acheter ou louer ce matériel ? »

Et pour vous, indépendant, la gestion prend une dimension particulière : vous pilotez aussi votre vie quotidienne.

Soyez trop prudent dans vos projections et vous limiterez votre rémunération, vous vous serrerez la ceinture pour rien (ou pire : vous risquez de penser qu’il faut travailler plus pour augmenter votre CA).

Soyez trop optimiste et vous mettrez en péril la santé de votre entreprise, vous forçant à renflouer son compte bancaire plus tard.

Votre comptable ne vous aidera pas sur ces sujets. Demandez-lui combien vous pouvez vous payer, et il vous dira ce que vous avez le droit de faire. Il aura du mal à intégrer l’avenir dans sa réponse.

Il aura encore plus de mal à tenir compte de vos objectifs, votre mode de vie et de vos aspirations personnelles : on rentre là dans le domaine du coaching.

Trésorerie et comptabilité se rejoignent… mais trop tard pour être utile au pilotage

Le coaching financier et budgétaire : une gestion professionnelle de votre trésorerie

Lorsqu’une grande entreprise doit prendre des décisions financières (emprunter des centaines de millions d’euros sur les marchés, acquérir une filiale, financer le développement…), elle ne mobilise pas ses comptables.

Elle utilise des budgets, et surtout leur traduction en prévisions de trésorerie : le CA réalisé en mars ne sera peut-être encaissé qu’en avril ou en mai !

La prévision de trésorerie est un métier précis : une erreur et vous vous retrouvez soit à court de cash, soit trop endetté… Mais il comporte aussi une grande part d’aléa. On ne peut pas contrôler totalement l’avenir. Ce n’est pas une science exacte.

La prévision de trésorerie est un métier précis, mais pas une science exacte.

Les entreprises jonglent donc quotidiennement avec les budgets, les prévisions, les réalisations, les écarts, font et refont des projections de trésorerie pour planifier les financements…

Ce que vous faites avec un coach financier aujourd’hui est très proche de ce qui se pratique dans une grande entreprise.

Et les comptables dans tout cela ?

La comptabilité met en forme le passé pour répondre aux obligations légales

Les comptables interviennent a posteriori. Au moment des clôtures, ils passent récupérer les pièces comptables relatives à la période précédente. Ils cherchent à comprendre le contexte des opérations pour les comptabiliser correctement.

Justifier des opérations datant de plus d’un an est parfois perturbant pour les opérationnels et trésoriers, tant ils sont occupés à gérer le quotidien et l’avenir !

Indépendant, libéral, TPE, même si vous déléguez la comptabilité, gardez en tête que le but de votre comptable est avant tout de vous mettre en règle vis-à-vis de vos obligations, pas de vous aider à gérer au quotidien.

Choisissez le bon copilote

Si vous étiez dans un rallye, mains sur le volant et pied sur la pédale, vous auriez sans doute envie d’un copilote financier.

Ne choisissez pas votre comptable : la carte de la course précédente dépliée sur les genoux, il vous dirait combien vous avez consommé de carburant l’année dernière et vous montrerait une série historique sur l’usure de vos freins.

Ne lui en voulez pas, ce n’est pas son rôle de piloter la trésorerie ! Son métier est de plus en plus juridique : pour que tout soit en ordre chez ses clients, il doit mener une veille permanente et de plus en plus complexe.

Certes, au moment de la clôture, selon sa lettre de mission, il peut éventuellement vous aider à faire des budgets pour l’exercice en cours… mais l’année aura déjà bien commencé : votre vision sera meilleure que la sienne.

Ce différentiel d’attentes crée souvent des insatisfactions et pollue la relation entre le client et son comptable.

Le client pense que le comptable va l’aider à anticiper un minimum alors qu’au contraire, il le surcharge de demandes car rien n’a été organisé correctement.

Le comptable pense que son client va préparer le travail. Au lieu de ça, le client lui fournit un sac en plastique rempli pêle-mêle de tickets de caisse, factures et relevés CB à moitié effacés (c’est un cas réel). Irresponsable et insultant.

Comment mieux gérer votre trésorerie (sans forcément travailler plus)

La bonne nouvelle, c’est que tout cela peut s’arranger. Mais c’est à vous, chef d’entreprise de faire les bons choix.

Vous aurez forcément besoin de faire la comptabilité (ou de la déléguer).

Mais vous aurez aussi besoin de piloter votre trésorerie correctement.

Plutôt que de compter sur le comptable pour piloter votre trésorerie, il faut faire l’inverse : avoir une gestion de trésorerie efficace qui facilite la compta.

Une classification précise des opérations

Nous vous incitons à utiliser des applications qui importent vos comptes bancaires et associent aux mouvements bancaires les factures correspondantes.

Cela vous incite aussi à archiver les pièces comptables au fur et à mesure, tant que vous les avez encore sous la main !

Certains de nos clients vont plus loin et classifient les opérations non seulement par type (les billets SNCF vont dans Charges variables / Déplacements) mais aussi par code du plan comptable (les billets SNCF vont dans 625 dans le Plan Comptable Général, ou 24-BJ dans la déclaration 2035 des indépendants).

Le logiciel ne fait pas la compta mais il la prépare très efficacement !

Ouvrez l’accès à votre coach financier et votre comptable

Ces applications permettent de partager vos informations avec des tiers. Ouvrez un accès à ces deux professionnels complémentaires pour leur permettre d’exercer leur prestation dans les meilleures conditions.

  • Le coach financier, spécialisé en pilotage et gestion de trésorerie, aura votre situation détaillée sous les yeux, comme un copilote. Il pourra construire des budgets au plus près de la réalité et vous indiquer comment corriger les dérapages.
  • Le comptable appréciera votre organisation et pourra recentrer son service sur sa valeur ajoutée : vous ne le payez plus pour trier un sac en plastique !

Une bonne organisation et les bons outils, c’est la garantie d’être efficace dans sa gestion, sans y passer beaucoup de temps !

Êtes-vous prêt à apprendre à gérer votre argent
et à épargner plus et mieux ?

Gérez-vous bien vos finances ?

Répondre à un quizz (1 minute)

Comprenez-vous votre situation financière ?

Réserver votre évaluation personnalisée