Une embellie dès le premier mois grâce à la formation budgétaire Plénit’Finances

Stéphane, Fonctionnaire - octobre 19

Stéphane connaissait d’importantes difficultés financières malgré des revenus corrects. Découverts, angoisses, difficultés à trouver le sommeil… Il a fait appel à Plénit’Finances pour redresser la barre. L’embellie a été immédiate. 

Pour ne pas perdre les bonnes habitudes, il fait désormais le point chaque mois avec son coach financier. Ensemble, ils établissent chaque mois un budget adaptable mais rigoureux, ce qui permet à Stéphane  de profiter de son argent en toute sérénité !

Bonjour Stéphane, et merci de vous prêter au jeu du témoignage Plénit’Finances. Pourriez-vous nous expliquer en quelques mots qui vous êtes et ce qui vous a amené chez Plénit’Finances ?

Nous sommes un couple de fonctionnaires, la quarantaine. Nous sommes mariés et avons 3 enfants. Je suis client Plénit’Finances depuis près de trois ans.

À l’époque, j’avais de grosses difficultés financières et je ne savais pas comment m’en sortir. Le déclic est venu lorsque je suis tombé sur une émission sur les coachs financiers à la télévision. Je me suis renseigné sur cette profession et après une recherche internet, je suis arrivé chez Plénit’Finances !

Plus en détail, quelle était votre problématique initiale ?

C’était surtout un découvert récurrent. Certains mois, lorsque le salaire arrivait, il ne suffisait même pas à combler le découvert du mois précédent…  C’est évidemment très difficile à vivre.

Vous aviez déjà tenté d’établir un budget seul ?

Oui, mais sans succès.

Après coup, j’ai compris que je m’y prenais mal : je me concentrais sur les principaux postes tels que les impôts, le logement, l’électricité, le gaz… mais j’oubliais toujours beaucoup de choses.

En outre, je me laissais aller dans la consommation sans réellement compter, si bien qu’en fin de mois j’avais parfois dépensé davantage que ce que j’avais gagné malgré des revenus corrects. Bref, je ne savais pas réellement gérer mes comptes.

J’avais aussi fait l’erreur de souscrire des crédits revolving pour passer une période financièrement tendue suite à une séparation. J’ai réussi à les rembourser progressivement mais ils ont certainement pesé sur mes finances pendant des mois !

La formation Plénit’Finances se fait entièrement à distance, cela a été un frein pour vous ? 

Non, pas du tout. De toutes façons pour moi c’était un peu la dernière solution, je ne voyais pas comment m’en sortir autrement alors je n’allais pas faire demi-tour !

J’ai rapidement eu confiance dans le coach. Il était là pour m’aider, j’étais là pour me faire aider : il n’y avait donc aucune gène, aucune appréhension.

Ce que j’ai trouvé formidable, c’est que dès le premier rendez-vous, le coach a créé un budget qui permettait à la fois d’épargner et d’emmener ma femme et mes enfants aux resto…  Dès le premier mois ! Cela peut sembler anodin mais cela faisait des années que je ne m’étais pas autorisé de sortie…

Cette embellie immédiate m’a convaincu de poursuivre sur le long terme, et depuis tout se passe très bien !

Plus concrètement, qu’est-ce qui a changé dans la gestion de vos comptes ?

J’ai surtout appris à faire un budget bien plus rigoureux, dans lequel rien n’est oublié. On oublie facilement les assurances, les abonnements, les frais de scolarité… Il faut tenir compte de tout !

J’ai aussi appris à tenir ce budget : auparavant, si je budgétais 300 euros de courses et que j’en dépensais 500 et il n’y avait pas réellement de suivi derrière… et tous ces écarts se retrouvaient dans le découvert.

Enfin, je faisais souvent des achats compulsifs, du matériel informatique par exemple. Ces dépenses ont été affectées ailleurs.

Maintenant que vous maîtrisez la méthode du budget en base zéro, pourquoi avoir choisi de poursuivre l’accompagnement ? Quel rôle le coach joue-t-il dans votre gestion au quotidien ?

Je continue à suivre les rendez-vous avec mon coach une fois par mois car c’est un moment d’apaisement tranquille, comme un garde-fou bienveillant.

Un point que j’apprécie, c’est qu’il n’y a aucun jugement sur la nature et le montant des dépenses. Le coach indique juste lorsque ça passe ou ça passe pas, mais ne fait jamais de remarques sur ce que l’on dépense.

Je le sollicite aussi à l’occasion d’arbitrages budgétaires, ou lorsque le budget ne sera pas respecté pour des raisons hors de mon contrôle. Il m’indique alors la meilleure façon d’intégrer ces dépenses dans mon budget et j’apprécie sa réactivité.

Par exemple : ma fille à l’école est dans une classe numérique. La semaine de la rentrée, elle est revenue en disant qu’il lui faudrait une tablette. C’est certes un imprévu mais il est indispensable : aucune raison de bloquer cet achat, il faut simplement être conscient que le budget du mois ne sera pas tenu et savoir comment ajuster le budget du mois ou celui du mois suivant.

Évidemment si cela avait été un achat imprévu mais inutile, la conclusion aurait été bien différente…

Bref, je sens que j’ai encore besoin de ce confort rassurant d’être accompagné pour mon budget chaque début de mois.

Le coût du coaching n’est pas un obstacle ?

Le coût est parfaitement rentabilisé au regard de ce qu’il m’a permis de faire sur mes finances. Je n’ai jamais autant profité de mes revenus que depuis que je suis accompagné par Plénit’Finances ! J’ai appris à vraiment gérer mes comptes plutôt que de dépenser sans limite et je veux continuer dans cette voie.

À vrai dire, je suis tellement serein que j’en ai senti les répercussions jusqu’à la qualité de mon sommeil ! Je dors bien mieux depuis que je ne vis plus dans l’angoisse financière.

Je vous rappelle qu’avant, je vivais parfois sans savoir si un achat de 10 euros avec la carte bancaire passerait…

Est-ce votre rapport à l’argent a aussi changé ?

Oui, je vois l’argent comme une chose bien plus précieuse qu’auparavant.

Lorsqu’une dépense n’est pas prévue, je me pose la question avant : est-ce nécessaire ? Est-ce que je peux attendre ? Est-ce que j’en ai réellement l’utilité ? Avant, je ne me posais pas forcément toutes ces questions…

Je me suis mis à beaucoup plus anticiper, pour les vacances par exemple. J’utilise le système des tirelires pour l’épargne-projet que je trouve très clair et très intuitif.

Pendant les vacances, j’ai aussi décidé de transmettre ce principe aux enfants. J’ai donné à chacun une enveloppe personnelle avec de l’argent de poche pour les loisirs ou les petits achats sur place, et j’ai bien précisé que lorsqu’il n’y aurait plus d’argent, ça serait fini !

Cela a bien fonctionné, ils sont même revenus avec un léger reliquat…

Eh bien, quelle transformation ! Un dernier mot pour les personnes qui hésitent entamer un coaching budgétaire ?

N’ayez aucun a priori ! J’ai fait découvrir cette formation à un collègue qui me confessait avoir des difficultés financières. Il appris la méthode pendant quelques mois et l’utilise désormais de façon autonome.

Chacun y trouve son compte, c’est adapté à tous, quel que soit son âge ou ses revenus, tout le monde peut passer par une situation difficile. Et tout le monde peut s’en sortir !

C’est libre, pas intrusif, et vraiment personnalisé. C’est vous qui décidez de votre budget, pas le coach.

En résumé, avant je n’arrivais pas à emmener ma famille au resto ni à mettre de l’argent de côté. Dès le premier mois, le coach m’a appris à établir un budget rigoureux, qui prend l’intégralité de mes dépenses en compte et qui permet de tout en me faisait plaisir tout en épargnant.

Je leur dois énormément ! Que demander de plus ? Allez-y les yeux fermés !

Merci Stéphane pour votre témoignage !

Êtes-vous prêt à vous vous débarrasser de votre découvert
et à commencer à épargner ?

Gérez-vous bien vos finances ?

Répondre à un quizz (1 minute)

Comprenez-vous votre situation financière ?

Réserver votre évaluation personnalisée