Par quoi remplacer son livret A : PEL ou LEP ?

Depuis août 2015, le taux du livret A est tombé à 0.75%. Ce livret, dédié à l’épargne de précaution, n’a pas vocation à vous faire gagner de l’argent (mais seulement vous protéger de l’inflation).

Peut-il tout de même être remplacé par un autre support afin de maximiser les fruits de votre épargne ?

Dans cet article, nous comparons deux alternatives plus rentables le Plan d’Épargne Logement (PEL) et le Livret d’Épargne Populaire (LEP). Le choix sera fonction de votre situation budgétaire et fiscale personnelle…

Notre comparaison entre livret A, PEL ou LEP se base sur les hypothèses suivantes :

  • Ouverture d’un PEL aux conditions en vigueur au 1er septembre 2015
  • Simulation d’une épargne mensuelle de 100€ pendant 4 ans, avec un premier versement mensuel de 225€ (afin de répondre aux contraintes du PEL et d’optimiser ses effets « secondaires »)
  • Le capital cumulé tient compte de la capitalisation des intérêts
SupportLivret ALivret Épargne PopulairePlan Épargne Logement
Capital constitué au bout de 4 ans5019€5083€5140€
Intérêts acquis pendant 4 ans

 

(Nets de charges sociales et impôts)

94€158€215€
Sur-performance par rapport au livret A+ 68%+128%
Bonus (prime d’État si obtention d’un prêt immobilier avec le PEL)  127€

Concrètement, par quoi devez-vous remplacer votre livret A selon votre situation ?

Suivez le questionnement ci-dessous pour déterminer la stratégie à adopter :

1- De quel montant d’épargne de précaution devez-vous disposer ?

Selon votre train de vie et la stabilité de vos revenus, commencez par déterminer votre niveau d’épargne de précaution minimum. Garantir 3 à 6 mois de votre train de vie est un bon repère pour un salarié. Entre 6 et 12 mois de train de vie assurés conviennent mieux à un entrepreneur (selon la régularité de ses revenus). Quelque soit votre situation, déterminez le niveau d’épargne de précaution qui VOUS correspond et qui vous assure le juste niveau de sérénité.

2- Avez vous le droit d’ouvrir un Livret d’Épargne Populaire ?

OUI : Si votre situation fiscale vous donne droit au Livret d’Épargne Populaire (vous pouvez le vérifier ici à l’aide de votre revenu fiscal de référence), alors vous pouvez commencer par alimenter ce livret jusqu’à votre niveau d’épargne de précaution défini à l’étape 1. Ce livret vous permet à tout moment d’accéder à votre épargne, sans conditions. Si votre niveau d’épargne de précaution est inférieur au plafond du LEP, répondez également à la question n°3.

NON : Si vous n’avez pas accès au LEP, il est préférable de placer une partie de votre épargne de précaution sur un livret A ou un livret de développement durable. Cependant, vu leur faible taux de rémunération, vous pouvez panacher la répartition de votre épargne de précaution entre un livret A (ou un LDD) et un PEL, selon vos éventuels projets immobiliers.

3- Quelle est la probabilité que vous concrétisiez un projet immobilier dans les prochaines années ?

Nous l’avons vu, le PEL est le support le plus rentable. Il peut donc être intéressant pour vous de placer une partie de votre épargne de précaution sur ce support, en fonction des cas suivants :

  Probabilité de concrétiser un projet immobilier :
  100%50%0%
Projection de votre prochain projet immobilier (ou âge de votre PEL si aucun projet immobilier à l’horizon) :Moins de 2 ans
Conservez 100% de votre épargne de précaution sur votre LEP, livret A ou LDD.Dans le doute, conservez 100% de votre épargne de précaution sur votre LEP, livret A ou LDD.Conservez la majorité de votre épargne de précaution (entre 70 et 100%) sur votre LEP, livret A ou LDD.
2 à 3 ans
Conservez la majorité de votre épargne de précaution (>80%) sur votre LEP, livret A ou LDD.Dans le doute, vous pouvez panachez en répartissant la moitié de votre épargne de précaution sur le PEL.Vous pouvez placer l’intégralité de votre épargne de précaution sur votre PEL (en cas de clôture, vous conservez le bénéfice d’un taux de rémunération avantageux, sans être pénalisé par la perte des avantages du PEL puisque vous n’avez pas de projet immobilier).
3 à 4 ans
Conservez la majorité de votre épargne de précaution (>60%) sur votre LEP, livret A ou LDD.
+ de 4 ans
Si le taux du PEL est toujours plus intéressant, alors vous pouvez placer l’intégralité de votre épargne de précaution sur votre PEL.

À savoir

  • Le taux de ces livrets est le même quel que soit la banque
  • Le taux du PEL est fixé à l’ouverture pour toute sa vie, tandis que le taux des Livrets (LA, LDDS) évolue au fil du temps
  • Retirer l’argent du PEL ferme ce dernier, tandis que les retraits sont livres sur le LA et LDDS : leur liquidité est donc meilleure.

Autres solutions de placement pour l’épargne de précaution

Si vous n’êtes ni dans l’optique d’un achat immobilier, ni éligible au LEP, et que vous vous demandez où placer votre épargne de précaution, gardez vos priorités en tête : vous devez privilégier la liquidité (la disponibilité immédiate) à la rémunération.

Les livrets d’épargne (Livret A, LDDS) sont alors un très bon choix : même si leur taux d’intérêt est très faible, vous n’y placez pas l’argent pour la rentabilité mais pour la sécurité. Comme son nom l’indique c’est une précaution. Leurs conditions de taux et leur plafond sont les mêmes dans toutes les banques.

À un horizon plus long, vous pouvez aussi vous servir du fonds en euros de l’assurance-vie pour recueillir votre épargne de précaution. L’argent est théoriquement récupérable rapidement (J+2 à J+30 maxi) mais les intérêts soumis à impôt et prélèvements sociaux, sauf dispositions favorables qui arrivent un certain nombre d’années après le premier versement. Toutefois, compte tenu du faible différentiel d’intérêt entre les livrets sécurisés et le fonds en euros, nous vous conseillons de privilégier le Livret A ou le LDDS.

L’assurance-vie est tout-terrain. Elle reste néanmoins adapté aux investissements en bourse, étape ultérieure de la construction d’nu patrimoine qui sort du périmètre de cet article !

Êtes-vous prêt à apprendre à gérer votre argent
et à épargner plus et mieux ?

Gérez-vous bien vos finances ?

Répondre à un quizz (1 minute)

Comprenez-vous votre situation financière ?

Réserver votre évaluation personnalisée