Épargne de précaution

Définition :

L’épargne de précaution est une somme d’argent mise de côté afin de faire face aux coups durs de la vie.

C’est un matelas de sécurité nécessaire dans la vie quotidienne, et une étape nécessaire avant de concrétiser d’autres projets financiers.

Les livrets réglementés (Livret A, LDDS, LEP ou Livret Jeune si vous y êtes éligible…) sont le support idéal pour recueillir l’épargne de précaution.

Nos conseils : 

  • Ne confondez pas coup dur et coup de tête (ou coup de cœur). L’épargne de précaution est une forme d’auto-assurance, un filet de sécurité pour éviter qu’un aléa ne fasse basculer votre situation financière. Ce n’est pas une cagnotte disponible à tout moment payer pour des achats impulsifs (mais si cette idée vous plaît, n’hésitez pas à créer une telle cagnotte dans votre budget !).
  • Si êtes à découvert, utilisez votre épargne de précaution pour combler le découvert. Même si ce n’est pas son but premier, il ne faut jamais renier une occasion de se débarrasser du découvert.
  • Définissez un montant-cible d’épargne de précaution, et sanctuarisez cette somme sur un livret dédié. Si vous êtes amené à utiliser cette épargne, reconstituez-la aussi tôt que possible.
  • À l’opposé, ne surchargez pas votre épargne de précaution sans raison : c’est un filet de sécurité et non un accomplissement.
  • Définir le montant idéal d’épargne de précaution n’est pas une science exacte. De nombreux facteurs entrent en jeu, mais une somme de 3 à 6 mois de dépenses contraintes est une moyenne couramment admise.

Pour aller plus loin :

L’épargne de précaution : pourquoi, combien, comment : on vous dit tout !

« Back to Glossary Index

Êtes-vous prêt à apprendre à gérer votre argent
et à épargner plus et mieux ?

Gérez-vous bien vos finances ?

Répondre à un quizz (1 minute)

Comprenez-vous votre situation financière ?

Réserver votre évaluation personnalisée