Dépenses imprévisibles

Définition

Les dépenses imprévisibles sont les dépenses subies, qui ne pouvaient être inscrites dans le budget car impossibles à connaître à l’avance.

Elles sont surtout définies par ce qu’elles ne sont pas :

  • Imprévisible n’est pas synonyme d’oubli ! Remplissage de la cuve de fioul, taxe d’habitation, frais d’inscription aux activités des enfants à la rentrée, cadeaux d’anniversaire : ces dépenses ne constituent pas des dépenses imprévisibles, car leur montant et leur date sont connues ou raisonnablement estimables.
  • De même, les réparations sur le toit ou la chaudière ne sont pas réellement imprévisibles : il est possible de créer progressivement des provisions pour y faire face.
  • Enfin, les coups de cœur et achats spontanés ne rentrent certainement pas dans cette catégorie !

Que reste-t-il alors ?

Les véritables coups durs de la vie, des dépenses inattendues, absolument nécessaires, et urgentes.

Exemples : Accident domestique non couvert par les assurances, augmentation des dépenses liées à des frais de santé mal remboursés, remplacement d’un objet indispensable après un vol, besoin immédiat d’argent pour aider un parent…

Nos conseils 

  1. Apprendre à distinguer ce qui est imprévisible et ce qui ne l’est pas vous aidera à organiser votre budget.
  2. Mettez de la prévisibilité là où vous le pouvez : mensualisez les impôts et les assurances, et anticipez les gros travaux avec l’épargne de provision.
  3. Pour les dépenses réellement imprévisibles, utilisez l’épargne de précaution : elle est là pour cela !

Pour aller plus loin

La seule barrière efficace contre les dépenses réellement imprévisibles, c’est l’épargne de précaution : on vous dit tout à son sujet

« Back to Glossary Index

Êtes-vous prêt à apprendre à gérer votre argent
et à épargner plus et mieux ?

Gérez-vous bien vos finances ?

Répondre à un quizz (1 minute)

Comprenez-vous votre situation financière ?

Réserver votre évaluation personnalisée